Vieillir à travers l’histoire

Avec plus de 15 millions de retraités, dont environ 800 000 personnes dépendantes, et des perspectives constantes d’accroissement de la dépense publique qui en découle, la France vit actuellement une forte transformation du mode de financement de ses retraites. En effet, après la réforme de 2010, le système des retraites sera de nouveau révisé au printemps 2013.
En France, la question du traitement du vieillissement de la population se pose de manière récurrente. Elle n’a, cependant, pas toujours reçu la même réponse selon les époques et semble être passée de la prise en charge par le cercle familial à la mise en place progressive de politiques publiques.

Illustration d’entête : licence CC BY 2.0

Vieillir-a-travers-les-ages-retraites-et-dependance_largeLes actes sont publiés

"Vieillir à travers les âges : retraites et dépendance", Comité d'histoire de la sécurité sociale, 140 p., avril 2014.

Trouver la revue :
* en bibliothèque.
* chez l'éditeur.

Auteures
Maryse Badel, Laetitia Guerlain, Hinda Hedhili, maîtres de conférences à l’université de Bordeaux

Journée de référence
Vieillir à travers les âges : retraites et dépendance organisée par le CAHD [Centre Aquitain d’histoire du droit, EA 503] et le COMPTRASEC [Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale, UMR CNRS 5114] le 16 novembre 2012.
Partenaires : CNRS, Comité Aquitain d’histoire de la sécurité sociale

Ce thème, vaste, a été étudié au cours d’une journée d’études privilégiant 2 axes :

  • l’évolution des retraites dans le temps;
  • la prise en charge actuelle de la dépendance liée à l’âge.

Durant cette journée, les interventions d’universitaires et de professionnels du secteur social, se sont organisées autour de trois temps forts :

  • le premier a consisté à appréhender les différents visages de la vieillesse et à mieux cerner cette notion, sur les plans philosophique, politique et historique ;
  • le deuxième a visé à apporter des éclaircissements sur le thème du vieillissement au travail à travers l’histoire, en s’attachant surtout à la genèse du régime des retraites ;
  • enfin, le troisième s’est intéressé à la question plus récente du vieillissement et du bien-être, en s’attachant essentiellement au traitement de la dépendance des personnes âgées qui touche de plus en plus de familles.

 

Pour citer cet article :
Maryse Badel, Laëtitia Guerlain, Hinda Hedhili, « Vieillir à travers l’histoire », angles Droit, 26 novembre 2012. ISSN : 2261-2718. URL : http://anglesdroit.hypotheses.org/336

Laëtitia Guerlain

Maître de conférences en droit à l'université de Bordeaux

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *